La promesse de Mia Sheridan

Capture d’écran 2018-07-16 à 18.06.32.png

Titre: La Promesse

Auteur: Mia Sheridan

Maison d’édition: Hugo Roman

Collection: New adult

Prix: 17€

Date de sortie: 13 avril 2017

Résumé: Il ne lui avait pas promis l’amour… 

Quand Kira croise Grayson à la banque, elle pense avoir trouvé la solution à son problème : il est visiblement à la recherche d’argent et elle est prête à partager celui dont elle héritera si elle se marie. Il ne lui reste plus qu’à faire sa proposition, un peu inhabituelle. 

Grayson a promis qu’il restaurerait le vignoble familial situé en Californie. Pour cela, il a besoin de fonds. Il va accepter avec réticence la proposition de Kira. Apparemment, ils partagent bien peu de choses. Ils ont également des préjugés l’un sur l’autre. Mais, au cours d’un été, au milieu des vignes, ils vont apprendre à se découvrir, à s’apprivoiser, à découvrir que leur rencontre va peut-être leur permettre de trouver bien plus qu’un avantage financier.

Mon avis: Encore une fois, je suis tombée facilement sous le charme l’écriture de Mia Sheridan. Mais pas tout de suite de Grayson. D’ailleurs, entrons vivement dans le sujet. J’ai eu du mal avec ce personnage qui m’a fait tiquer à plusieurs reprises. Il m’a malheureusement fait rappeler les jugements de beaucoup de personnes dans la vraie vie. Certes, tout le monde juge. Et trop de gens tirent des conclusions hâtives et des fausses. Bien évidement, ce petit inconvénient est vite parti une fois que Grayson s’est rendu compte de sa bêtise. 

En lisant La Promesse, on se doutait bien en étant du point de vue de Grayson que ses jugements se sont créés rapidement. Or cela m’a quand même agacé, la pauvre Kira n’a pas eu le temps de recevoir une chance pour lui montrer qui elle était réellement. Du moins au début de leur rencontre.
En parlant de cette dernière... Impulsive, du répondant mais douce à la fois qui ne se laisse pas faire tout en restant posée.
Pour une fois, le jeu du chien et chat ne m’a pas énervé. Peut-être parce qu’il n’a pas duré trop longtemps. Et qu’avec Grayson, il avait bien besoin qu’on lui remonte les bretelles. 

J’ai bien aimé l’intrigue que j’avais l’habitude de lire parmi les nouvelles que je lisais auparavant. Or dans ce genre d’histoire, les rôles étaient plus inversés; il s’agissait plutôt d’un riche héros proposant un contrat à une héroïne dans une galère.
Toutefois, j’ai été ravie de voir l’effet contraire.

Par contre, dans ce roman, on peut dire qu’on a droit à des hauts et des bas entre Grayson et Kira. Cependant, les bas concernaient sur les jugements hâtifs de Grayson (oh quelle surprise !) ce qui entrainaient donc le manque de confiance l’un envers l’autre. Et ça m’a plu car on assistait aux réflexions des personnages et comment les dénouements allaient se faire. C’était juste divertissant !

Ce que j’ai préféré dans ce livre, ce ne seront donc pas forcément les personnages principaux même si au final ils ont été très touchants, quant aux secondaires, je dirai presque que ce sont eux qui ont fait battre mon coeur (et voilà que je deviens gnangnan) mais non, je dirai plutôt que la relation entre TOUS les différents personnages. On y voit la solidarité, le vrai côté familiale et la persévérance. Lorsqu’on est aux révélations, on est obligé d’être touché par les protagonistes, par ce qu’ils ont vécu et par les conséquences d’aujourd’hui.

Ce ne sera pas mon livre préféré de Mia Sheridan, ça l’aurait pu, mais non. Je ne sais pas si un jour, un autre de ses livres détrônera Archer’s Voice !

Ma note⭐️⭐️⭐️,

 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s