Infinite love tome 5, nos infinies confusions d’Alfreda Enwy

Capture d’écran 2018-09-19 à 21.10.48.png

Titre: Infinite love, tome 5, Nos infinies confusions

Auteur: Alfreda Enwy

Maison d’édition: Milady

Collection: Emma, new adult

Format: Grand format

Prix: 20

Date de sortie: 27 aout 2018

Résumé: Acrobate passionnée et talentueuse, Victoria Krysanova voit son monde voler en éclats du jour au lendemain. Forcée de tout quitter, c’est sous le nom de Murphy Greenwell qu’elle arrive dans la petite ville de Friendship, perdue, bouleversée et en deuil.
Un soir, alors qu’elle se laisse aller à danser dans la salle vide d’un vieux cinéma, elle découvre qu’on l’observe. Axel Redfox, joueur vedette de l’équipe de foot de l’université est immédiatement fasciné par la pétillante rousse au regard impénétrable. Lorsqu’il la retrouve sur le campus, il n’a de cesse de vouloir percer ses mystères, mais malgré l’attraction toujours plus forte qu’ils éprouvent l’un pour l’autre, Murphy se refuse à laisser qui que ce soit l’approcher.
Elle sait que la menace qui plane sur elle pourrait mettre la vie d’Axel en danger.

Mon avis: Enfin ce livre est sorti ! Enfin j’ai pu lire ce livre ! Enfin j’ai pu retrouver la plume d’une de mes auteures favorites ! Enfin…j’arrête. Mais je peux continuer si vous le voulez.

J’attendais ce tome avec impatience que dès j’ai eu l’occasion, je me suis sautée dessus et comme d’habitude, je l’ai terminé en quelques heures à mon plus grand regret.

Alors on va suivre Victoria ou Murphy qui a vécu des choses lourdes et atroces, que moi-même je n’aurais pas pu les imaginer. En parlant de ce sujet, Alfreda Enwy me surprend toujours avec le passé de nos héros. Certes, ça peut être du déjà vu mais elle arrive à les rendre unique et horripilant. Une bonne romance dramatique, j’adore. Bref.
Victoria est une héroïne courageuse, forte, méfiante mais qui possède une fragilité touchante. Elle va donc devoir refaire sa vie suite à son passé en allant se cacher dans une petite ville où elle rencontrera notre cher Axel. Son opposé et tout ce qu’il ne lui fallait pas. Ces deux-là vont se chercher, se chamailler, et surtout affronter de dures épreuves
Evidemment, je redoutais cette phase de jeu du chat et de la souris, n’étant pas trop fan fan. Et pourtant, elle est passée sans problème, je ne me suis pas ennuyée au contraire, j’ai été amusée par les répliques de nos deux héros. Résultat, j’avais mal aux joues à force de sourire ou de rire. Ce n’était ni trop lourd ni trop lassant.

Avec ce roman, les rebondissements, les drames, les larmes et les rires seront au rendez-vous. Et jusqu’au bout !

Ce que j’ai le plus apprécié c’est le soutient d’Axel au près de Victoria. Il est devenu un super héros pour elle. Ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle Superman. Il est adorable et attentionné tout en restant drôle et relax. Moi aussi, j’aimerais avoir mon superman au moins une fois dans ma vie haha ! Ce serait trop demandé?

Quant aux personnages secondaires, j’ai beaucoup aimé Garry. Je me suis vraiment attachée à lui. Il est adorable, taquin et protecteur tel un frère. Le lien qu’il tient avec Victoria est touchant. Et je me suis régalée à suivre sa petite histoire, même si c’était vite fait. 

Je pense qu’après mon coup de coeur pour Nos infinis chaos et le super tome important avec Nos infinies insomnies, il est assez difficile de faire mieux mais avec Nos infinies confusions (avouez que vous êtes perdus là avec toutes les infinies hahaha), il était presque à la même hauteur que ces deux derniers.
J’ai été touchée, bouleversée, triste, j’ai eu des frissons, j’ai eu des angoisses car j’attendais cette « fameuse » scène qui était inévitable avec ce genre d’intrigue. Et j’ai même ressenti du dégout ! Comme quoi l’auteure me fait voir de toutes les couleurs.

D’ailleurs, j’ai envie de dire que cette saga Infinite Love est une infinité de couleurs, un arc-en-ciel d’infinité. Au final, elle nous donne tout pleins d’espoirs, il ne faut rien lâcher, se relever et aller jusqu’au bout.
Je ne regrette tellement pas de m’être lancée dans cette série. A chaque fois, de différentes émotions voir même des sentiments remontent à la surface. J’aime sincèrement les écrits de cette auteure que je profite au maximum ses livres, ses chapitres, ses pages, ses mots et ses lettres. Cela a donc été très dur de faire durer ce cinquième tome car je ne voulais vraiment pas le terminer.

Il me tâte de lire le sixième tome qui sera malheureusement et sûrement le dernier de la saga? Enfin je ne sais plus mais c’est pas loin de ça. Bon, j’avoue que j’appréhende quand même le personnage de Rhynne. Si je dis le pourquoi, je vais sûrement spoiler une partie de la série. De plus, elle m’a l’air assez « sauvage » et de posséder un sacré caractère haha! Mais avec Alfreda Enwy, je ne risque rien. Après tout, elle est une valeur sûre.

Ma note⭐️⭐️⭐️⭐️,


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s