Devine qui vient pour Noël

Devine-qui-vient-pour-Noel.jpg

Titre: Devine qui vient pour Noël

Auteurs: Mily Black, Emily Blaine, Eve Borelli, Alfreda Enwy, Alix Marin et Angéla Morelli

Maison d’édition: Harlequin

Collection: &H

Format: Poche

Prix: 6,90€

Date de sortie: 31 octobre 2018

Résumé: Dans ce recueil, la fine fleur de la romance française s’est réunie pour vous offrir un réveillon hors du commun. Prenez six héros irrésistibles, dont un pâtissier du Vermont touché par Cupidon, un ancien crush du lycée au charme insolent et un barman sexy en diable. Ajoutez-y six héroïnes de compétition, policière gaffeuse, infirmière sensuelle ou comédienne hautement délurée. Agrémentez de défis, de coups de foudre, d’un shooting photo avec un furet facétieux et d’un concours de bûche géante. Laissez reposer toute une nuit, sous la neige. Et, qui sait, votre grand amour s’invitera peut-être chez vous pour la dégustation… 

Mon avis: Un secret sinon rien de Mily BLACK. J’avoue avoir eu un peu de mal à entrer dans cette première histoire peut-être à cause du caractère l’héroïne. Alors que je sais que la plupart d’entre vous aime ce genre de personnage: du caractère, qui ne se laisse pas faire, lance des piques et qui se lâche.
Mais au bout de quelques pages, j’ai pu entrer dans l’histoire surtout grâce à l’intrigue: aux indices de ce que voulait l’auteure nous dire. D’ailleurs, je m’attendais à un autre dénouement pour cette nouvelle. Mais ça aurait été une question de fierté.
J’ai trouvé les retrouvailles entre anciens lycéens assez sympas. Bon j’avoue que j’aurai été du même humeur qu’Honorine. Passer un séjour avec des anciens qui ne t’ont pas apporté beaucoup de joie durant les années scolaires n’est pas le meilleur moment. (Puis ce n’est pas mon délire…) Or comme son meilleur ami Martial, quoi de mieux pour montrer aux autres ce qu’ils sont devenus aujourd’hui? Une belle petite revanche que j’ai bien appréciée ! En effet, on a pu constater que certains n’étaient pas des plus agréables.
Toutefois, l’histoire reste mignonne. Pas ma préférée, mais je suis sortie satisfaite de cette petite nouvelle.

L’amour est très gourmand de Emily Blaine. Je ne sais pas s’il s’agit du fait que je connaissais l’auteure de nom mais je m’attendais à plus pour son histoire.
D’ailleurs, douée comme je suis, je pensais tomber sur une narratrice or on sera dans un point de vue d’un homme. Cela a été une bonne expérience de suivre une histoire du début à la fin dans la tête d’un héros.
Quant à l’intrigue, je l’ai trouvée plutôt originale. J’ai adoré la rencontre de Duncan et de Susan. Cependant, je n’ai pas ressenti le feeling entre ces deux personnages. J’ai bien aimé Duncan mais j’ai moins accroché avec Susan. Mais cela doit être dû à la longueur de l’histoire. Eh oui, c’est un des problèmes d’une nouvelle composée d’une cinquantaine de pages ! Quand deux héros ne se connaissent pas, on a très peu de temps de bien les connaitre pour mieux les apprécier et s’y attacher.
Pour laisser une bonne note sur cette histoire, le dénouement et la fin restent adorables.

C’est Noël, rien ne va plus! de Eve BORELLI. Ah enfin ! Voilà une première histoire qui ne m’a dérangé à aucun moment ou pour un détail. J’ai tout aimé: les personnages, l’intrigue et le dénouement. Pour les personnages, ils se connaissaient auparavant alors leur personnalité est plus ou moins révélée. L’intrigue tournait autour d’un petit incident ou d’un crime. J’avais mes propres doutes (pas sur le coupable) sur le déroulement.
Thais, une héroïne ayant du caractère comme les précédentes héroïnes a réussi à me toucher, du moins plus que les autres. En effet, on a pu s’apercevoir rapidement son côté fragile et sensible. Quant à Aubin, je n’ai pas su quoi penser de lui durant les premières pages mise à part son espièglerie. Or ce n’est qu’à partir du moment où il se montrait attentionné et adorable.
De plus, j’ai pu retrouver tous les ingrédients d’une romance de Noël. La neige, l’amour, la bûche, les préparations etc…Une petite histoire à lire !

Et s’il suffisait d’une fois? de Alfreda Enwy. Je ne sais pas pourquoi j’appréhendais pour sa romance alors que je connais l’auteure depuis un petit moment avec sa fabuleuse saga Infinite love. (D’ailleurs, si vous ne l’avez toujours pas lu, qu’est-ce que vous attendez? Surtout qu’elle vient de sortir en format poche chez Milady). Il m’a suffit de lire les premières lignes pour que je sois entrée complètement dans le récit. Et je me suis rendue compte que l’écriture d’Alfreda Enwy m’avait beaucoup manqué. Elle est toujours aussi fluide et posée.
J’ai également savouré sa romance toute mignonne, touchante et sucrée, sans prise de tête. Et le gros plus que contient cette nouvelle est l’héroïne qui est une asiatique ! Comme c’est rare d’en trouver dans les livres…J’ai donc hâte de lire le dernier tome d’Infinite love, Nos infinis interdis car ce sera aussi une héroïne asiatique.
Dans Et s’il suffisait d’une fois? Amy apparait comme quelqu’un qui a confiance en elle sans en faire trop, de directe, classe et toute charmante. Et je peux vous dire que ça fait du bien de rencontrer ce genre de personnage, sûr de lui n’ayant pas besoin de lancer des répliques presque provocantes pour montrer son caractère.
Tandis qu’Aiden est là, ébloui par la beauté d’Amy intérieurement et extérieurement. Or il possède aussi son propre caractère très plaisant. Mature, respectueux, attentionné et adorable. Et viril aussi. De manière assez discret.
Bref, vous aurez compris, le feeling est passé entre les personnages et moi haha ! Tout comme pour l’histoire qui est ma préférée de ces six nouvelles.

Secret santa de Alix Marin: Encore une auteure que je ne connaissais pas et je suis bien contente de l’avoir découverte avec sa nouvelle. Son écriture m’a plus dès les premières lignes, j’ai été entrainée par l’histoire sans problème. Le seul point que je reproche à Secret Santa ce sont les personnages. J’ai eu la surprise de voir qu’il s’agissait d’une histoire à quatre points de vue. Je me suis donc retrouvée perdue pendant quelques lignes mais rien de grave. J’ai pu retrouver le fil de ma lecture.
Les héros sont attachants avec leur propre caractère. Une aux airs froids cachant une sensibilité, un adorable avec une bonne attention, une pile électrique directe dans ses propos et comportements et enfin, un plutôt joueur charmant.
Cette nouvelle est donc particulière car on va suivre deux histoires courtes toute mignonne l’une de l’autre. L’auteure a su gérer et faire l’équilibre entre ces deux intrigues qui se retrouvent alors liées à la fin.

Homecoming flirt de Angéla Morelli: Une dernière nouvelle qui fait partie de mes préférées. Il m’a fallut de lire un chapitre pour me rendre compte que l’histoire est écrite à la 3ème personne. Cela montre que j’ai été charmée par l’écriture de l’auteure dès les première lignes. En général, je suis toujours perturbée par ce genre de narration or Angéla Morelli a réussi à me fair entrer dans l’intrigue. 
Cette dernière nouvelle a bien clôturé ce livre de receuils. Bon j’avoue que pour celui-ci, j’aurais bien aimé qu’il dure un peu plus longtemps. La fin m’a paru presque bâclée et c’est tellement dommage car l’histoire partait vraiment bien. Tous les ingrédients y étaient. Les personnages sont attachants avec Jude très maladroite et le charmant Esteban. D’ailleurs, l’auteure m’a fait réconcilié avec les histoires ayant déjà commencées dans le passé ou les « secondes chances » tout simplement. Peut-être cela est dû au fait qu’il s’agit de l’héroïne étant fautive de la coupure du contact entre elle et lui. 
Après cette nouvelle, j’ai eu envie de découvrir d’autres écrits de cette même auteure. 


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s