Endless night de Estelle Every

endless-night-1022639-264-432.jpg

Titre: Endless night

Auteur: Estelle Every

Maison d’édition: Hugo roman

Format: Poche

Collection: Hugo Poche

Prix: 7,60

Date de sortie: 14 mars 2019

Résumé: Les nuits blanches révèlent les plus sombres secrets…
Le Secret… Le seul nom de ce club russe très privé est un fantasme. Auxane, jeune journaliste ambitieuse, n’a pas le choix : elle doit l’intégrer pour prouver ce qu’elle vaut à sa rédaction. Plongée au coeur d’un univers qui la trouble de plus en plus, fascinée par Grigori, le séduisant patron du Secret, et si c’était sur elle-même qu’Auxane faisait les plus grandes découvertes ?

Je remercie aux éditions Hugo Roman pour l’envoi du livre.

Mon avis: Tout d’abord, je trouvais le résumé plutôt mystérieux, il n’indiquait pas beaucoup d’éléments de l’histoire mais assez pour attiser ma curiosité. 

Sans en dire plus que le résumé, on va donc suivre Auxane, journaliste au caractère qui n’a pas la langue dans la poche. Voulant faire ses preuves et pour réaliser son projet professionnel, elle devra entrer dans un club russe privé assez particulier.  Club…Le Secret…Les nuits blanches…Fantasme…Rien qu’à ces mots, on devine que l’héroine va être dans un univers qu’on n’a pas forcément l’habitue de rencontrer. Elle va rencontrer le patron de cette boite, Grigori. Un homme qui reflète bien le mot énigmatique et autoritaire. Tous deux entreront dans une relation pleine de désir et électrique. 

Dès les premières pages, je m’accroche à l’écriture de l’auteure. Je plonge alors dans l’intrigue sans vraiment l’être au final…je n’ai pas réussi à être dans l’action. J’ai bien aimé l’idée principale du livre mais le déroulement ne m’a pas fait plus d’effet que ce que j’aurais voulu. A mon goût, l’histoire a mis du temps à se mettre en place. Heureusement que la plume d’Estelle Every ne me faisait pas lâcher ma lecture. 
Les chapitres passent et je n’arrive toujours pas à m’attacher aux personnages. Sauf peut-être les secondaires comme Syrine, voire Milan même si on l’a très peu vu. Bon j’avoue que le héros Grigori ne m’a pas laissé indifférente. Toutefois comme on sait très peu d’informations sur lui, il n’a pas réussi à atteindre mes émotions. 
Alors que pour Auxane, je n’ai pas vraiment d’avis sur ce personnage. Elle ne m’a fait ni chaud ni froid. 

Je savais qu’un tel univers n’était pas mon genre mais je voulais quand même le découvrir (et ce n’est pas la première fois que j’en lis) et je me doutais bien qu’il n’était pas fait pour moi. Toutefois, l’auteure a su faire passer ces passages assez inhabituels pour moi de manière fluide. Il se lisait sans problème. Mais ce genre de roman n’est pas ma tasse de thé. 

D’ailleurs, on m’a dit que la romance serait plus dark. Alors non, je ne dirai pas qu’il fait partie de cette catégorie. Je ne trouve pas qu’elle est assez sombre, seulement différente de ce qu’on pourrait lire de la New Romance.
De plus, la romance n’est passez présente voire quasiment pas. Je dirai donc que ce tome 1 est  une sorte d’introduction.

Je reste donc assez partagée de cette lecture. 

Ma note⭐️⭐️,


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s