The Shakespeare Sisters tome 2 de Carrie Elks

the-shakespeare-sisters-tome-2-a-la-grace-de-l-automne-1194628-264-432.jpg

Titre: The Shakespeare Sisters tome 2

Auteur: Carrie Elks

Maison d’édition: Hugo roman

Format: Broché

Collection: Hugo New Romance

Prix: 17

Date de sortie: 11 avril 2019

Résumé: L’amour s’épanouit quand on s’y attend le moins…
Juliet Shakespeare en a sa claque de l’amour. Entre le développement de sa boutique de fleurs et son adorable fille qu’elle élève seule après une séparation houleuse avec son futur ex-mari, sa vie de femme est assez compliquée comme ça. 
Mais quand Ryan Sutherland, séduisant père célibataire d’un petit garçon, emménage dans la maison voisine, tout change. Malgré ses efforts pour l’ignorer, Juliet ne peut rien contre le magnétisme de son voisin, un Roméo décontracté qui suscite en elle des émotions irrépressibles. 
Ryan est photographe. Il n’est revenu dans sa ville natale du Maryland que pour quelques mois. Alors, à quoi bon tomber amoureux d’une femme qu’il devra rapidement quitter ? Mais c’est méconnaître Juliet, la mystérieuse et belle rouquine d’à côté. Et en elle, il se pourrait bien qu’il ait trouvé tout ce qu’il a jamais désiré au monde…

Je remercie aux éditions Hugo Roman pour l’envoi du livre.

Mon avis: J’avoue qu’en me lançant dans cette saga, je n’avais qu’une hâte lire le tome 2 avant même connaitre le premier tome ! Le résumé me tentait énormément car nous n’avons pas un mais deux enfants parmi les personnages importants ! Et j’adore lire des histoires avec des protagonistes de très jeune âge. 

J’avais déjà succombé à la plume de l’autrice durant le tome 1. Je l’ai toujours été pour ce deuxième livre. En commençant enfin le tome que j’attendais plus de cette saga, j’ai eu quand même quelques appréhensions. En effet, si vous avez lu mon avis sur le début de la série, Cesca, l’héroine précédente m’avait un peu titillée mais son côté de relativiser les choses m’avait fait changer d’avis. Toutefois, le schéma de la romance ne m’avait pas convaincue également. Et j’avais peur qu’avec Juliet et Ryan, ça allait être pareil. Alors que pas du tout. Enfin d’un côté, si, un peu or  il reste différent. Toutefois, je suis sortie de cette lecture très satisfaite. Je ne regrette pas de connaitre cette saga. 

Les personnages sont sincèrement attachants. Le feeling est tout de suite passée entre Juliet et moi, j’ai rencontré moins de difficulté avec cette héroïne. Certes, elle peut parait re au début sur la réserve mais après son premier échec en mariage, on ne peut pas lui en vouloir. Pourtant elle possède une volonté qui lui permettra d’avancer. De plus, on verra une belle et nette évolution autour de ce personnage. Sa fille Poppy apparait comme une fille plus « imposante » et relationnelle. Elle apporte du peps dans la vie de sa mère. 
Alors que Juliet est en pleine procédure de divorce avec l’ignoble et détestable Thomas, elle fera la rencontre de Ryan en même temps que son fils, Charles. Et je peux vous dire que leur rencontre n’est pas vraiment celle qu’on rêverait d’avoir. Mais je la définirai comme drôle et plus ou moins gênante, surtout au vue des prochaines circonstances. 
Ryan est donc un homme séduisant, très charmant et jovial ayant une grande bonté. Tandis que son garçon sera plus posé mais adorable. Comme vous avez pu le devinez, ce duo est tout le contraire de celui de Juliet et Poppy. 
Alors que les deux parents vont se tourner autour sachant qu’ils sont attirant l’un envers l’autre, ils vont finir par craquer et se trouver. L’un rassura l’autre et l’autre lui permet de se dévoiler.
Ils sauront se compléter et s’en sortir ensemble. Effectivement, chacun aura ses problèmes qui sont loins d’être agréables ! (Bon en même temps, existe-t-il un problème pas désagréable?

J’ai peut-être adoré ce tome 2 mais si le coup de coeur n’y est pas, c’est pour deux petites raisons. J’aurais aimé que la résolution des difficultés de Juliet soit plus approfondie, j’ai eu l’impression qu’il manquait un peu d’action et que c’était facile, comme si Carrie Elks l’avait bâclée. Et le dénouement de l’histoire m’a un peu dérangée. Je retrouve le même schéma classique d’une romance mais dans le sens inverse. Cependant, en relativisant, j’ai pu mieux comprendre le comportement du personnage en question. Sa réaction me paraissait plus plausible. 

Ce que j’apprécie beaucoup dans cette saga, il s’agit du côté feel-good, d’une romance toute mignonne mais surtout, dans chaque tome, l’autrice nous emmène dans des endroits différents. Lorsqu’on suivait Cesca, on est parti en Italie, à côté du lac du Côme et pour Juliet, on s’est retrouvé au Maryland ! Il me tarde de découvrir les prochaines aventures de la pétillante Kitty qui est à Los Angeles, si je me rappelle bien…

Ma note⭐️⭐️⭐️⭐️,

Mon avis surThe Shakespeare Sisters tome 1: Les Promesses de l’été

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s