Indompté de Ana.K Anderson

42531880-430E-44CF-AAD8-2A939899178D.JPG

Titre: Indompté

Auteur: Ana.K Anderson

Maison d’édition: Les Addictives

Format: Broché

Prix: 17,90

Date de sortie: 04 avril 2019

Résumé: Quand elle découvre sa meilleure amie sauvagement assassinée, Olivia quitte tout et part sur les traces du passé de la jeune femme, bien décidée à savoir qui a commis un tel crime.
Ses recherches la conduisent à Colorado Source, où elle rencontre Rock, le chef des bikers et protecteurs de la ville. Elle est rapidement séduite et comprend qu’il lui a tendu un piège : Rock est charmant, sexy, irrésistible… mais indomptable ! Elle n’avait pas prévu de tomber amoureuse. Surtout pas quand sa vie est en danger… Pour connaître la vérité, elle risque de devoir affronter l’homme qu’elle aime.
Entre aimer et le détester, que va-t-elle choisir ? »

Mon avis: Rien que le résumé, le livre me tentait. Je n’avais donc qu’une hâte, commencer ce roman même s’il fait un gros pavé avec les plus de 600 pages. 

On va suivre Olivia qui vient de perdre sa meilleure amie dans un meurtre et décide d’aller dans une ville en particulier. Bien évidemment celle où on peut découvrir les origines de sa défunte amie car elle veut connaitre les raisons du crime. Olivia croisera donc Rock, le chef d’un gang de motards. Ils vont être tout de suite attirés l’un envers l’autre mais ils possèdent tous deux un fort caractère.

Autant le dire tout de suite, je n’ai pas passé une si bonne lecture comme je m’y attendais. Plusieurs points m’ont gênée. 
Premièrement, la romance de l’histoire. Elle est apparue très rapidement. Au bout de cent pages, les personnages se tenaient fortement l’un à l’autre. Cela m’a paru peu crédible. De plus, en ce début du livre, très peu de jours se sont déroulés. 
Les personnes m’ont gonflé. Notamment Olivia, l’héroïne (oh surprise!). Alors certes, elle a du répondant, n’a pas la langue dans sa poche, du tempérament, un caractère affirmé…mais trop c’est trop. Je l’ai trouvée « too much » donc peu convaincante. Surtout lorsqu’elle dénonce de vouloir aller doucement dans leur relation or je n’ai pas eu cette impression. Quant à Rock, je n’ai pas compris ce protagoniste. Je ne saurai pas le décrire mais il a réussi à me toucher seulement vers la fin du livre. 
Bien évidemment, un jeu de chien et chat apparait entre ces deux-là. Or avec la personnalité d’Olivia, ils n’arrêtaient pas de se tourner ou de se chercher que ça devient ennuyant. 
Quelques évènement me semblaient prévisibles également. Dès le début, je connaissais déjà la réponse à certaines questions. Même si j’avoue que l’autrice a faillit par m’avoir pendant ma lecture. Toutefois, cela pourrait être ma faute car je commence de plus en plus à connaitre le romance que j’ai fini par faire le tour.

Cependant, l’action reste addictive. Il commence à en avoir vers la fin de la première partie du livre. L’intrigue est assez prenante et c’est grâce à elle que je n’ai pas lâché la brique. Je n’ai fini que par me plonger dans l’histoire vers le milieu de la deuxième moitié du roman. Mais passer pendant plus de deux tiers du livre à se lasser donne un goût amer… Or je reconnais qu’Ana. K. Anderson a su casser les clichés des bikers. On a pu approfondir la facette de la solidarité dans un clan ainsi que le côté famille. 
Je n’ai rien à dire sur la plume de l’autrice, elle est fluide et permet de lire facilement les pages sans difficulté. 

Ma note⭐️⭐️


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s