Pas nés sous la même étoile de Adèle Ninay

Processed with VSCO with l7 preset

Titre: Pas nés sous la même étoile 

Auteur: Adele Ninay

Maison d’édition: Hugo Roman

Collection: Hugo New Romance

Format: Broché

Prix: 17€

Date de sortie: 13 février 2020

Résumé: De part et d’autre du périphérique, deux façons de vivre et d’aimer.
Nouvelle auteure française, Adèle Ninay casse les codes de la romance avec sa plume âpre et urbaine.
Mike et Camille n’avaient aucune raison de se plaire. Sa vie à lui c’est le rap avant tout et les potes du quartier. Son monde à elle est fait de danse, de littérature, d’une vie confortable dans le centre de Paris. Il a découvert la violence et la rébellion depuis déjà de nombreuses années, elle est délicate et solaire. Il l’insupporte dans son rôle de macho à deux balles, elle l’agace avec ses airs de princesse.

Pour l’un et pour l’autre, aucun mot n’a la même définition : violence, plaisir, avenir… fidélité. Pourtant leur rencontre doit avoir lieu, et elle les prend par surprise comme un coup de poing en plein cœur.
Mais quand on est si différents, comment avancer ? Balancés l’un contre l’autre par la vie, ils devront résister au choc. Ou exploser en plein vol.

Je remercie infiniment aux éditions Hugo Roman pour l’envoi du livre

Mon avis: Alors, je me suis demandée si ce livre n’était pas une petite plaisanterie. Dépassant les deux premiers chapitres, je n’ai pas tout de suite accrochée à l’écriture. Ce qui est un point plutôt négatif car c’est la plume est très importante dans un livre. Et elle m’a parue familière, l’autrice a repris le langage qu’on utilise à l’oral, soit le langage courant. Pendant une bonne partie du roman, cela m’a beaucoup dérangé car je ne suis pas du tout habituée à ce type d’écriture.

Pourtant, je n’ai eu aucune attente envers ce livre. Je ne peux donc pas dire que j’en suis déçue mais je reste frustrée car il avait du potentiel. J’ai compris (enfin je crois) que Adèle Ninay a voulu montrer certaines facettes de la réalité de la vie de deux mondes: celle de la danse et celle du rap. Elle a su relever ce défi et détruire quelques clichés mais j’ai trouvé que parfois, c’était soit tiré par les cheveux, soit poussé un peu trop loin.
Etant parisienne une fois sur deux, des détails m’ont dérangé. Alors je sais qu’on aura toujours des stéréotypes sur la ville de Paris et que le roman reste une fiction, mais je n’ai pas pu m’empêcher de tiquer sur plusieurs scènes ou réactions.

Quant aux personnages, je préfère éviter d’entrer dans les détails or cette fois-ci, ce n’est pas l’héroïne Camille qui m’a le plus titillée mais le héros, Mike. Avec ses sauts d’humeurs, son machisme, difficile de s’y attacher. Mais malheureusement, il représente le reflet de quelques hommes de la vraie vie. Ne vous attendez pas au parfait héros qu’on rencontre souvent dans les romances.
Et pour Camille, je n’ai ressenti aucune affection pour ce personnage. Même si elle m’a fait de la peine plusieurs fois à cause de ce qu’elle subit dans son monde de la danse, je n’y connais rien mais je me doute qu’il est loin d’être facile à vivre.

Je ne sais que penser de Pas nés sous la même étoile, mais je sais qu’il n’est pas passé avec moi, mais peut-être avec vous? C’est toujours intéressant de voir deux être venant de deux endroits totalement différents mais qui se rapprochent sur certains points.


2 réflexions sur “Pas nés sous la même étoile de Adèle Ninay

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s